Accueil Fondation René Cassin Traduire en anglais

Session annuelle d'enseignement

 

 

 

 

 

 

 

Présentation

 

Chaque année, depuis 1970, sont organisées des sessions annuelles d’enseignement d’une durée de trois semaines. Ces sessions se déroulent à Strasbourg en Juillet et sont composées de cours et conférences dispensés par des spécialistes internationalement reconnus. Cette session permet aux participants d’approfondir leurs connaissances générales en droit international et comparé des droits de l’homme, tout en se familiarisant avec les problématiques propres au sujet abordé par la session annuelle.

 

Cette session annuelle d’enseignement est également un rendez-vous pour tous les défenseurs des droits de l’homme venant de nombreux pays et zones géographiques différentes.

 

 

 

Public :

  • Étudiants de niveau avancé dans les sciences juridiques, politiques ou humaines
  • Enseignants et chercheurs
  • Membres d’ONG
  • Fonctionnaires nationaux et internationaux
  • Membres des forces de l’ordre
  • Membres d’Organisations Internationales
  • Avocats, Magistrats et Juristes
  • Autres professionnels confrontés aux droits de l’homme

 

 

Sessions à venir

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La 48ème session annuelle d’enseignement se déroulera du 3 au 21 juillet 2017 et portera  sur le thème « Santé et droit international des droits de l’homme »

 

Prolongation de la date limite des inscriptions : 31 mai 2017

Procédure de demande de visa : attention, les délais pour l'obtention du visa peuvent être longs

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Afin de vous préparer au mieux à cette session annuelle d'enseignement, merci de consulter la bibliographique générale et la bibliographie thématique.

 

 

 

 

 

 

 

 

Admission et inscription

 

 

 

 

 

Pour s’inscrire, le candidat doit :

 

  • Maîtriser l’anglais et le français, les deux langues officielles de la session afin de pouvoir suivre l’intégralité des enseignements et des débats. Aucune traduction simultanée n’est organisée.
  • Etre titulaire d’un diplôme universitaire sanctionnant quatre années d’études (maitrise, master 1 ou équivalent) ou justifier, à titre exceptionnel, par une attestation, d’une expérience approfondie dans la pratique des droits de l’homme, acquise dans une organisation gouvernementale, intergouvernementale ou non gouvernementale – ou expérience comparable

 

Frais d'inscription : 820 euros - Ce tarif ne comprend pas les frais de transport, de logement et de restauration. Le paiement peut être effectué sur place ou en ligne (voir le formulaire d'inscription).

 

 

Une aide financière partielle peut être demandée lors de l'inscription à la session annuelle d'enseignement. L'attribution des bourses partielles est décidée par un Comité de Sélection en donnant la priorité aux candidats venant de pays en développement.

 

 

 

 

Certificat de réussite

 

Au terme de la session, un test à choix multiple (QCM) est élaboré par les intervenants de la session annuelle. Les participants qui réussissent ce test se verront délivrer un certificat de réussite. Les auditeurs qui auront échoué se verront délivrer une attestation de présence.

Les intervenants de la session 2016 +

 

Abu AL-WAFA

 

M. Ahmad Abu Al-Wafa est Professeur de Droit International et Chef du Département de Droit international à la Faculté de Droit, à l’Université du Caire. Dans le cadre de la Session, il donnera un cours sur la charte arabe des droits de l’homme.

 

 

Nicolas AGOSTINI


M. Nicolas Agostini est représentant de la Fédération internationale des ligues des droits de l’Homme (FIDH) auprès des Nations Unies à Genève. Diplômé de l’Institut de Hautes Etudes Internationales et du Développement (IHEID) de Genève, il possède également un Master en droit international de l’université Panthéon-Sorbonne de Paris. Il fut chargé de cours en droit international à l’Université Royale de droit et des sciences économiques au Cambodge ainsi qu’assistant d’enseignement à la Georgetown University de Washington DC, aux Etats-Unis. Il fut également conseiller technique à l’Association pour les droits de l’Homme et le développement au Cambodge (ADHOC) et chargé de mission pour le PNUD au Cameroun. Il présentera le cours sur la protection des droits de l’homme en Asie.

 

 

Mohammed Amin AL-MIDANI


Président du Center Arabe pour l’Éducation au Droit International Humanitaire et aux Droits Humains, à Strasbourg, M. Mohammed Al-Midani est aussi rédacteur en chef de la revue Al-Jinan des Droits de l’Homme à l’université Jinan de Tripoli. Il est diplômé du Centre d’étude et de recherche de droit international et de relations internationales de l’Académie de Droit International de La Haye. Il est Professeur des droits de l’homme au Liban ainsi que chargé d’enseignement à Strasbourg. Lors de la Session, il assurera le cours en langue arabe sur le système de protection des droits de l’homme.

 

 


Rafâa BEN ACHOUR

 


M. Rafâa Ben Achour est juge à la Cour africaine des droits de l’homme et des peuples. Agrégé des Facultés de droit, il est professeur émérite à la Faculté des Sciences juridiques, politiques et sociales de l’université de Carthage, à Tunis. Il fut notamment Secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’éducation chargé de l’innovation pédagogique en Tunisie, ainsi qu’Ambassadeur de Tunisie au Maroc. Il est l’auteur d’une multitude d’ouvrages et d’articles en plusieurs langues. M. Ben Achour assurera les cours sur le système africain de protection des droits de l’homme.

 

 


Emiliano JERÓNIMO BUIS


 

M. Emiliano Jerónimo Buis est Professeur dans divers domaines du droit à l’université de Buenos Aires. Il s’illustre dans de nombreuses activités de recherche au ministère de l’éducation, au Centre national de recherches scientifiques et techniques (CONICET) et au Bureau de Science et Technologie de l’Université de Buenos Aires. Il est également chercheur invité au Brown University (Etats-Unis) et co-directeur du Centre des études sur les droits de l'homme de l’université de Buenos Aires. Depuis 2014, il est directeur du SEMPITHIDIA (Séminaire permanent sur la théorie et l'histoire du droit international de l'antiquité aux temps actuels). M. Buis présentera un cours introductif sur le Droit international des droits de l’homme et une conférence sur la guerre contre le terrorisme et l’applicabilité du droit international humanitaire.

 

 

Antõnio CANÇADO TRINDADE  


 

M. Antônio Augusto Cançado Trindade est Juge à la Cour Internationale de Justice. Il a précédemment exercé des fonctions de Juge, Vice-Président et Président à la Cour Interaméricaine des Droits de l’Homme. Il a aussi été le Directeur Exécutif de l’Institut Interaméricain des Droits de l’Homme, où il est actuellement Membre du Comité de Direction. Le Juge Cançado Trindade a reçu son Doctorat et son Master en Droit International à l’Université de Cambridge, et sa Licence à l’Université Fédérale du Minas Gerais (Brésil). Il est aujourd’hui Professeur Émérite en Droit International à l’Université de Brazilia, au Brésil. Il est aussi membre du Curatorium de l’Académie de Droit International de La Haye, ainsi que de l’Institut de Droit International, et de l’Institut International des Droits de l’Homme de Strasbourg. Il est l’actuel Président de la Société Latino Américaine de Droit International. Il est l’auteur de nombreux ouvrages en Droit International Public et en Droit International des Droits de l’Homme, publiés en différentes langues dans de nombreux pays. Lors de la Session il donnera un cours sur le Système Interaméricain de protection des droits de l’homme.

 


Jérôme CARIO


 

Lieutenant-colonel et conseiller juridique, M. Jérôme Cario fait partie du Centre Interarmées de Concepts, de doctrines et d’Expérimentations. (CICDE), Ministère de la défense en France. Il est titulaire d’un doctorat en droit international humanitaire et il enseigne dans le cadre du Master « Stratégie et négociations internationales » de l’Université de Sceaux à Paris XI ainsi qu’à l’Université de Paris XVIII. Dans le cadre de la 47ème Session annuelle d’enseignement il présentera le sujet de la protection des personnes privées de liberté lors des conflits armés.

 

 

Frédérique COULÉE

 

 

Mme Frédérique Coulée est Professeur de droit public à l’Université d’Evry Val d’Essone. Durant la session, Mme Frédérique Coulée donnera un cours portant sur le droit international des droits de l’homme.

 

 

Olivier DE SCHUTTER

 

 

M. Olivier De Schutter est Professeur à l’Université Catholique de Louvain, ainsi qu’au Collège de l’Europe, membre du Comité de l’ONU sur les droits économiques, sociaux et culturels, et ancien Rapporteur Spécial aux Nations Unies sur le droit à l’alimentation.  M. De Schutter a obtenu un doctorat, un LL.M à l’Université Harvard et un Diplôme à la Fondation René Cassin – Institut international des droits de l’homme. Il a reçu différentes distinctions, telles que le Prix Francqui en 2013. Il est l’auteur de nombreuses publications notamment sur la mondialisation économique et les droits de l'homme, sur les droits économiques et sociaux et sur les droits fondamentaux dans l'UE. Durant la session, M. Olivier De Schutter donnera un cours sur le système de protection des droits de l’homme des Nations Unies et de ses institutions spécialisées.

 

 

Bernard DUHAIME

 

 

M. Bernard Duhaime est Professeur de droit international à la Faculté́ de Sciences politiques et de Droit de l’Université́ du Québec à Montréal (UQAM, à Montréal au Canada). Il enseigne principalement le droit international des droits humains et se spécialise dans le Système interaméricain de protection des droits de la personne. Il est également membre du Groupe de travail sur les disparitions forcées ou involontaires de l’Organisation des Nations Unies. Le Pr. Duhaime contribue à la promotion et la défense des droits humains depuis une vingtaine d’années, ayant œuvré au sein de diverses agences internationales et nationales de défense des droits de la personne et ayant conseillé plusieurs organisations de défense des droits. Il a produit plusieurs publications dans son domaine d’expertise. Il est l’ancien directeur et fondateur de la Clinique Internationale de Défense des Droits Humains de l’UQAM.  M. Bernard Duhaime est membre du Barreau du Québec au Canada. Il donnera un cours sur le système de protection des droits de la personne des Nations Unies et de ses institutions spécialisées.

 

 

Kamel FILALI


M. Kamel Filali est Professeur de droit international des droits de l’homme à l’Université de Constantine, en Algérie. Expert international en droit de l’homme, il est également avocat et possède un doctorat en droit international de l’université de Miami (Etats-Unis). M. Kamel Filali est membre du Conseil d’Administration de l’African Child Policy Forum (ACPF) et ancien Vice-Président du Comité international des Droits de l’Enfant ainsi que de la Commission de l’Union Africaine de Droit international (CUADI). Dans le cadre de la session, il assurera le cours sur le système de protection des droits de l’homme des Nations Unies et de ses institutions spécialisées.

 

 

Felipe GOMEZ ISA


 

M. Felipe Gomez Isa est Professeur de droit international public. Il fut chercheur à l’Institut des Droits de l’Homme Pedro Arrupe, à l’université de Deusto en Espagne et représenta l’Espagne de 1998 à 1999 dans le groupe de travail pour l’élaboration d’un protocole optionnel pour la Convention sur l’Elimination de toutes les Formes de Discrimination à l’égard des Femmes (CEDAW) aux Nations-Unis. À la session, il donnera un cours sur le système africain de protection des droits de l’homme.

 

 

Dia Jacques GONDO


 

M. Dia Jacques Gondo est Administrateur principal chargé de Protection auprès de la Représentation en France du Haut-Commissariat pour les Réfugiés (HCR) à Paris. Il est diplômé en Sciences Juridiques Administratives et Politiques de l’Université Félix Houphouët-Boigny en Côte d’Ivoire. Au cours de ces dernières années, son intérêt de recherche met l'accent sur l’analyse des régimes de protection des réfugiés, assortie de recommandations sur les défis de protection identifiés. Lors de la session il donnera le cours sur la protection des réfugiés dans le cadre des conflits armés.

 

 

 

Emmanuel GUEMATCHA


 

M. Emmanuel Guematcha est Maître de Conférences en droit à l’Université de Guyane, ainsi que chargé d’enseignement à l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense, en France. Suite à son doctorat en droit international public, il fut chercheur au Centre Nathanson des Droits de l’Homme de l’Osgoode Hall Law School, à l’Université de Toronto, au Canada. Emmanuel Guematcha fut également juriste pour le Bureau du Procureur des Chambres Africaines Extraordinaires de Dakar, au Sénégal.  Dans le cadre de la session, il présentera le cours sur le rôle du droit international des droits de l’homme dans le rétablissement de la sécurité et de la justice internes dans les Etats post-conflit.

 

 

Luciano Andrés HAZAN
 

 

M. Luciano Andrés HAZAN est membre du Comité sur les disparitions forcées. Depuis 2003, il est avocat pour l’Asociación Abuelas de Plaza de Mayo (Association des Grands-Mères de la place de Mai), une organisation de défense des droits de l’homme. Il est aussi conseiller légal au bureau du sous-secrétaire pour la police criminelle (au Ministère de la Justice et des droits de l’homme) dans le domaine de la réforme des procédures pénales, et conférencier au Département de droit pénal et de Criminologie de l’Université de Buenos Aires. Il a publié de nombreux articles sur les droits de l’homme et le droit pénal. Il donnera un cours sur la thématique des disparitions forcées dans les conflits armés.

 

 

Luis JIMENA QUESADA

 

Professeur de droit constitutionnel et de droit de l’Union européenne à l’Université de Valence depuis 1991, M. Luis Jimena Quesada fut membre et président du Comité européen des Droits sociaux du Conseil de l’Europe. En 2016 il a été élu Secrétaire Général de la Fondation René  Cassin – Institut international des droits de l’homme. Il est titulaire de Diplômes en droit constitutionnel et science politique au Centre d’Etudes Constitutionnelles de Madrid, du Collège Universitaire d’Études Fédéralistes d’Aoste et de Tunis. M. Luis JIMENA QUESADA est également juge-suppléant au Tribunal Supérieur de Justice de la Communauté Autonome de Valence. Il donnera cours sur le système européen de protection des droits de l’homme.

 

 

Maurice KAMTO

 

M. Maurice Kamto est Professeur à l’Université de Yaoundé et avocat au barreau de Paris. Doctorant en droit et diplômé de l’Institut international d’administration publique de Paris, il a été nommé Chevalier des Palmes académiques du Conseil Africain et Malgache de l’Enseignement, II a exercé les fonctions du Président de la Commission du droit international de l’ONU et il a été membre à plusieurs Organisations internationales. Il est l’auteur d’une dizaine d’ouvrages et de près 80 articles scientifiques, en particulier dans le domaine du droit. Pendant la session de juillet, M. Kamto assurera un cours thématique sur le rôle du droit international des droits de l’homme dans le cadre de la reconstruction de l’Etat post-conflit.

 

 

Hatem KOTRANE

 

M. Hatem Kotrane est Professeur à la Faculté des Sciences Juridiques, Politiques et Sociales de Tunis et membre du Comité des droits de l’enfant (ONU). De 1991 à 2011, il fut membre du Comité supérieur des droits de l’homme et des libertés fondamentales. En 2004, il fut également membre du Groupe d’Experts arabes, chargé de la révision de la Charte arabe des droits de l’homme au Caire, en Egypte. Au fil des ans il s’illustra en tant que rapporteur général dans de nombreux congrès et conférences parmi lesquelles la 2ème Edition du Forum Mondial des Droits de l’Homme (FMDH) - Volet Droits de l’Enfant, en 2014. Il publia de nombreux rapports pour l’UNICEF, le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les droits de l’homme et plus généralement dans le domaine des droits de l’homme et des droits de l’enfant. Lors de la session, il donnera un cours sur la Charte arabe des droits de l’homme.

 

 

Mikel MANCISIDOR

 

Vice-président du Comité des Nations Unis sur les droits économiques, sociaux et culturels, M. Mikel Mancisidor est aussi Président de l’Institut International pour le Droit de l’Homme à la Science, Professeur invité à Deusto et Washington, il est également membre du Comité Steering de l’Institut Basque pour la Mémoire et les Droits de l’Homme. Titulaire d’un doctorat en relations internationales, il est aussi spécialisé dans les domaines du management environnemental, des études européennes, de l’assistance et du droit international humanitaire. Il a travaillé en tant que Directeur de l’UNESCO Etxea, conférencier en droit public international, encore Directeur de coordination de la Fondation pour la recherche sur la paix et la transformation des conflits. Dans le cadre de la session, il présentera un cours sur le système de protection des droits de l’homme des Nations Unies et de ses institutions spécialisées.

 

 

Djamchid MOMTAZ

 

Conseiller juridique auprès du ministère iranien des Affaires étrangères, M. Djamchid Momtaz est aussi membre de la Cour permanente d’arbitrage et membre de l’Institut de droit international. Il possède un doctorat en droit public de l’Université Panthéon Assas (Paris II). Il fut Professeur émérite de l’Université de Téhéran et Ancien Président de la Commission du droit international des Nations Unies et il est l’auteur de plusieurs publications. Lors de la Session il donnera cours sur la protection des populations civiles lors des conflits armés.

 

 

 

Guillaume NGEFA

 

 

Directeur de la Division des droits de l’homme à la Mission des Nations-Unies au Mali (MINUSMA), M. Guillaume Ngefa est aussi représentant du Haut-Commissaire aux droits de l’homme au Mali. Il occupa également ce poste en Guinée Bissau et en Côte d’Ivoire. A Haïti, il fut chargé de cours sur les Méthodes Alternatives de Résolution de Conflit (MARC), puis à Genève il fut membre de la Commission Internationale de Juristes ainsi que Legal officer pour l’Association pour la Prévention de la Torture (APR). Diplômé de l’université de Droit de Columbia (USA) en droit international et droit comparé, il fut également diplômé de la Fondation René Cassin - l’Institut International des Droits de l’Homme en 1994. Dans le cadre de la 47e session d’enseignement, il donnera cours sur l’action des organisations internationales aux fins de protection des droits de l’homme lors des conflits armés.

 

 

Sylvain ORÉ

 

 

M. Sylvain Oré est juge à la Cour africaine des droits de l’homme et des peuples, ainsi que membre du barreau de Côte d’Ivoire. Depuis 2015, il est doctorant en droit international à l’Université Panthéon-Sorbonne (Paris  I) et possède un Diplôme de spécialisation en droits économiques, sociaux et culturels ainsi qu’en droits de l’homme. Il fut invité en qualité d’expert à diverses conférences telles que la conférence mondiale sur les droits de l’homme. Lors de la session, il donnera un cours sur le système africain de protection des droits de l’homme

 

 

 

Ioannis PANOUSSIS

 

 

Doyen de la Faculté de Droit de l’Université catholique de Lille, M. Ioannis Panoussis est délégué aux relations internationales des Facultés de l’Université catholique de Lille. Depuis septembre 2010, il est directeur du Master Droit International et européen, spécialité « Droits de l’Homme, Sécurité et Développement ». Depuis 2006 il est Maître de conférences à la Faculté Libre de Droit de Lille. M. Panoussis est également juge/assesseur représentant le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR) auprès de la Cour Nationale du Droit d’Asile (CNDA) et publié sur le domaine du droits international public et des droits de l’homme. Lors de la Session il traitera le système interaméricain de protection des droits de l’homme.

 

 

Sarah PELLET

 

 

Mme Sarah Pellet est conseillère au sein du Bureau du conseil public pour les victimes de la Cour pénale internationale de La Haye, aux Pays-Bas, où elle supervise également le travail juridique du personnel junior du Bureau et rédige des recherches juridiques aux représentants légaux des victimes. Après avoir été assistante parlementaire auprès de Robert Badinter, elle s’illustra dans diverses institutions et organisations parmi lesquelles Human Rights Watch, No Peace Without Justice à New-York, ou encore la Commission du droit international des Nations-Unies. Diplômée de droit international public à l’Université Paris II – Panthéon-Assas et de la New-York University school of Law, elle a écrit des articles. Mme Sarah Pellet donnera cours sur les droits des victimes des conflits armés et droit international des droits de l’homme.

 

 

Paulo PINTO DE ALBUQUERQUE

 

Depuis 2011, M. Paulo Pinto De Albuquerque est juge à la Cour Européenne des Droits de l’Homme. M. Paulo Pinto De Albuquerque est également Professeur de droit à l’Université catholique de Lisbonne. En 2015 il fut Président du jury pour le prix René Cassin de la Fondation René Cassin - Institut International des Droits de l’Homme de Strasbourg. Il est membre de plusieurs sociétés de droit international et fut mandaté en qualité d’expert à plusieurs reprises par le ministère portugais des affaires internes et de la justice et par la Commission Européenne et le GRECO (Groupe d’Etats contre la Corruption) nommé par le Conseil de l’Europe. Lors de la session il présentera le système européen de protection des droits de l’homme.

 

 

 

Andrea SACCUCCI

 

 

Docteur en Droits de l’Homme de l’Université de Palerme, M. Andrea Saccucci est Professeur associé de droit international à l’Université de Naples, de Rome et de Milan. Il s’illustre en tant qu’avocat à Rome et expert au Conseil de l’Europe pour les sessions de formation en droit de l’homme en Albanie, Croatie, Serbie, Monténégro, ARYM, Russie et Géorgie. M. Andrea Saccucci fait partie du comité de rédaction de diverses revues dont Diritti umani e diritto internazionale, Immigrazione.it et I diritti dell’uomo, cronache e battaglie dont il est éditeur en chef.. Lors de la session, il sera en charge d’un cours sur la responsabilité des acteurs privés pour la violation des droits de l’homme dans les conflits armés.

 

 

Elizabeth SALMON GARATE

 

Mme Elizabeth Salmon Garate est Professeur en droit international public et directeur de l’Institut pour la Démocratie et les Droits de l’Homme à l’Université Catholique Pontificale du Pérou. Elle a travaillé comme consultante pour de nombreuses institutions telle que la Commission Péruvienne de Vérité et Réconciliation, des Ministères péruviens de la Justice et de la Défense, pour les Nations Unies, et pour le Comité International de la Croix Rouge. Elle est aussi Docteur en Droit international à l’Université de Séville, et Professeur invité à l’Université de Bordeaux et à l’Universidad Externado de Colombie. Elle est l’auteure de presque une centaine de publications en droit international public, droit international des droits de l’homme, droit pénal international, droit international humanitaire et justice de transition. Pendant la session, Mme Elizabeth Salmon Garate assurera un cours portant sur le Droit international humanitaire et le Droit international des droits de l’homme

 

 

Yves SANDOZ

 

Membre honoraire du Comité International de la Croix Rouge, M. Yves Sandoz est professeur honoraire de droit international humanitaire. Il enseigna notamment à l’Académie de droit international humanitaire et de droits humains de Genève, au Collège d’Europe, au College of Law de l’American University de Washington ainsi que dans le cadre du programme de bourses de perfectionnement de l’ONU à la Haye. Il est l’auteur d’une centaine de publications, la plupart dans le domaine du droit international humanitaire. Dans le cadre de la 47e session de la Fondation, il présentera un cours sur la responsabilité des belligérants en cas de violation du droit international des droits de l’homme lors des conflits armés.

 

 

William A. SCHABAS

 

M. William A. Schabas est Professeur de droit international à la Middlesex University de Londres et professeur de droit international et humanitaire à l’université de Leiden de Londres. Il est Professeur émérite en droit humanitaire à l’Université Nationale d’Irlande de Galway, ainsi que Professeur invité dans diverses universités telles que le College Kellogg de l’Université d’Oxford et l’Université de Québec. M. William Schabas fit partie de nombreuses institutions parmi lesquelles l’Association International des Etudes sur le Génocide, ou encore le Centre Irlandais pour les Droits de l’Homme à Galeway dont il est Président d’honneur. Il est l’auteur de nombreuses publications en particulier traitant du génocide et des droits de l’homme. Il présentera un cours sur la relation entre le Droit international penal et le Droit international des droits de l’homme dans les situations post-conflit

 

 

Ali  SEDJARI                                     

 

Professeur titulaire de la Chaire Unesco des droits de l’homme à l’Université Mohammed V de Rabat, M. Ali Sedjari est aussi Président du Groupement de Recherche sur Espace et Territoire (GRET). Il occupe le poste de président de l’Association Marocaine du Droit de l’Urbanisme (AMDAU). Ali Sedjari est le cofondateur du Centre de Recherche et d’Etudes pour la Méditerranée Orientale (CREMO) ainsi que de l’Ecole doctorale des juristes méditerranées d’Aix-en-Provence. Il est Professeur invité dans de nombreux établissements tels que l’Université Paris 1, l’Institut d’Etudes Politique d’Aix-en-Provence, l’Université de Champagne-Ardenne et de Tunis, etc. Titulaire d’un doctorat en droit, il est spécialiste de nombreux domaines dont la géopolitique, la gestion des conflits ou encore l’approche interculturelle des droits de l’homme, et possède à son actif de nombreuses publications. Il présentera un cours introductif sur le droit international des droits de l’homme.

 

 

Dinah L. SHELTON.                                      

 

Mme Dinah L. Shelton est Professeur émérite Manatt/Ahn à l’Université de droit Georges Washington. Elle fut Professeur de droit international à l’Université de Droit de Notre Dame et Directrice du programme doctoral en droit international des droits de l’homme. De 2010 à 2014, elle a fait partie de la Commission interaméricaine des droits de l’Homme dont elle a été Présidente pendant un an. Elle a également exercé les fonctions du Rapporteur sur le droit des populations indigènes. Mme Dinah L. Shelton a publié une centaine de publications en Droit international public et en Droit international des droits de l’homme. Pendant la session elle assurera un cours sur le droit international des droits de l’homme.

 

 

 

Darren STEWART                                      
 

Le Colonel Darren Stewart est membre de l’Ordre de l’Empire Britannique, et sous-chef d’Etat-Major adjoint. Durant la session M.  Darren Stewart présentera un cours sur la responsabilité des forces internationales au regard de la protection des droits de l’homme dans les conflits armés.

 

 

Debbie STOTHARD


 

Mme Debbie Stothard est la Secrétaire Générale de la Fédération Internationale des Ligues des Droits de l’Homme (FIDH) et la coordinatrice/fondatrice du Réseau ASEAN Alternatif pour la Birmanie (Altsean-Burma). Durant la session, Mme Debbie Stothard présentera un cours sur la protection des droits de l’homme en Asie.

 

 

José THOMPSON

 

M. José Thompson est Directeur général de l’Institut interaméricain des droits de l’homme et Directeur du Centre d’aide et de promotion électorale, programme pour la promotion de la démocratie, des droits politiques et d’élections de l’Institut interaméricain des droits de l’homme. M. Thompson est également Professeur spécialisé dans le domaine des droits de l’homme à la Faculté de Droit de l’Université du Costa Rica. Il fut Professeur invité de la Faculté de droit de l’Université de Colombia. Il est l’auteur de différents ouvrages et recherches spécialisés sur les questions juridiques, de démocratie, de droits de l’homme et de droit international. Pendant la session, il présentera le cours portant sur le système interaméricain de protection des droits de l’homme.

 

 

Sébastien TOUZÉ

 

M. Sébastien Touzé est Professeur à l’Université Panthéon-Assas (Paris II), Directeur de la Fondation René Cassin et membre (Rapporteur) du Comité contre la Torture des Nations Unies. Il fut également Secrétaire Générale de la Société française pour le droit international pendant trois ans. Docteur en Droit de l’Université Panthéon-Assas (Paris II), il a largement publié sur le droit international des droits de l’homme et sur le système européen de protection des droits de l’homme. Le Professeur Sébastien Touzé a dirigé plus de 10 ouvrages, le dernier étant : « La Cour européenne des droits de l’homme – une confiance nécessaire pour une autorité renouvelée ». Depuis 2006, il a participé à plus de 20 colloques et conférences qui se sont tenus en France et à l’étranger. Dans le cadre de la 47ème Session annuelle d’enseignement, Il assurera un cours sur le système européen de protection des droits de l’homme.

 

 

Frans VILJOEN

 

M. Frans Viljoen est Professeur et Directeur du Centre pour les Droits de l’Homme de la Faculté de Droit de l’Université de Prétoria, en Afrique du Sud. Il est aussi coordinateur académique du programme du Master sur les Droits de l’Homme et la Démocratisation en Afrique, en collaboration avec des facultés de droit partenaires sur le continent africain. Le Professeur Frans Viljoen a mené des campagnes de mobilisation et des procédures judiciaires auprès de la Commission Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples, et a formé des avocats sur le système africain de protection des droits de l’homme. Il est aussi Editeur-en chef de la Revue Africaine des Droits de l’Homme, et coéditeur des versions françaises et anglaises des Rapports sur les Droits de l’Homme en Afrique. M. Frans Viljoen publié plusieurs articles sur le droit international des droits de l’homme. Lors de la session, il présentera le système africain de protection des droits de l’homme.

 

Nos sessions passées +

 

 

47ème session annuelle d'enseignement " Conflits armés et Droit International des Droits   de l'Homme" -

4 - 22 juillet 2016, Strasbourg

 

Programme

Brochure FR / EN / ESP / AR

Bibliographie générale - Bibliographie thématique

Affiche

Affiche conférence publique

Photos

 

 

La 47ème session annuelle d'enseignement portait sur le thème "Conflits armés et Droit International des Droits de l'Homme". Cette session a accueilli 250 participants venant du monde entier et s'est déroulée sur trois semaines, du 4 au 22 juillet 2016 à la Faculté de Droit de Strasbourg. Cette session de formation permettait aux participants d'aborder un large éventail de thématiques liées à ce sujet général comme la question des disparitions forcées, la protection des réfugiés ou des personnes vulnérables lors de conflits armés, la responsabilité des différents acteurs intervenant lors du conflits mais également de maitriser les différents systèmes régionaux mais également universel de protection des droits de l'homme. En marge de cette session, la Fondation René Cassin a organisé un séminaire public portant sur les violences sexuelles en période de conflits armés animée par Céline Bardet, juriste, spécialisée dans les questions de crimes de guerre, justice pénale internationale, criminalité transfrontalière et depuis quelques années, particulièrement investie dans les questions de violences sexuelles dans les conflits.

 

 

 

46ème session annuelle d’enseignement « L’Enfant et le Droit International des Droits de l’Homme »

6 – 24 Juillet 2015, Strasbourg

 

La 46ème session annuelle d’enseignement portait sur le thème « L’Enfant et le Droit International des Droits de l’Homme » et s’est déroulée du 6 au 24 juillet à Strasbourg. Cette session traitait de nombreux sujets comme la Convention des Nations Unies relatives aux droits des enfants, la protection des enfants lors des conflits armés, la protection contre l’exploitation sexuelle, la protection des enfants et les nouvelles technologies ou encore la lutte contre le travail forcé des enfants.

 

 

45ème session annuelle d’enseignement « Sport et Droit International des Droits de l’Homme »

7 – 25 Juillet 2014, Strasbourg

 

Le thème de la 45ème session annuelle d’enseignement était « Sport et Droit International des Droits de l’Homme ». Elle s’est déroulé du 7 au 25 juillet 2014 à Strasbourg. Cette session a accueilli des participants venant du monde entier dont certains bénéficiaient d’une bourse d’étude Ibn Khaldun délivrée par le Centre de Genève.

 

 

44ème session annuelle d’enseignement « Religions et Droit International des Droits de l’Homme »

8 – 26 juillet 2013

 

La 44ème session annuelle d’enseignement s’est déroulée à Strasbourg du 8 au 26 juillet 2013 et portait sur le thème « Religions et Droit International des Droits de l’Homme ». Cette session a permis de riches échanges culturels et des débats vivants. Des cours thématiques étaient inclus dans le programme dont celui relatif au genre et à la religion, aux relations inter-religieuses ou encore à la liberté de religion au regard des autres droits protégés. 

 

 

Thèmes des sessions précédentes 1970-2012

 

 

2012 – Le Droit International des Droits de l’Homme et la protection des données personnelles

2011 – L’effectivité de la protection internationale des droits sociaux

2010 – L’interdiction internationale de la discrimination raciale

2009 – Détention et Droit International des Droits de l’Homme

2008 – Éducation et Droit International des Droits de l’Homme

2007 – La migration des populations et les droits de l’homme

2006 – La Protection International des Droits de l’Homme et le droit des victimes

2005 – La Protection Internationale des Droits des Femmes

2004 – Le droit  à l’information en droit international

2003 – Les ONG et le Droit International des Droits de l’Homme

2002 – La Protection Internationale du Droit à la vie

2001 – La Protection Internationale de la Liberté Religieuse 

2000 – Le Commerce Mondial et la Protection des Droits de l’Homme : La remise en question des droits de l’homme par la globalisation des échanges économiques

1999 – Les Acteurs de la Société Civile et le Respect des Droits de l’Homme

1998 – La Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, 50 ans plus tard : réalisations et perspectives pour le 21ème siècle

1997 – La Prévention comme moyen d’assurer le respect des droits de l’homme

1996 – Droits Sociaux : part intégrale des droits de l’homme

1995 – Le rôle du droit face aux violations des droits de l’homme

1994 – Le future des droits de l’homme : risques et opportunités

1993 – L’Universalité des droits de l’homme : les défis contemporains

1992 – Démocratie et Droits de l’Homme – La Migration des populations

1991 – Droits de l’Homme et Famille – Elaboration et Application des Normes Internationales

1990 – Les Réactions aux violations des droits de l’homme – Droits de l’Homme et Droit Pénal

1989 – Droits de l’Homme, Démocratie et Constitutions

1988 – Droits de l’Homme et Santé – La Mise en Œuvre des Droits de l’Homme à travers les procédures internationales

1987 – Les Droits de l’Homme dans un monde multiculturel

1986 – La Responsabilité des Etats et des individus et le respect des droits de l’homme

1985 – La protection international des droits de l’homme et l’application des droits de l’homme – la lutte contre la torture – la Dignité humaine dans sa diversité.

 

Conférence publique +

 

 

Conférence publique sur les violences sexuelles en période de conflits armés - 13 juillet 2016

 

 

En marge de la 47ème session annuelle d'enseignement portant sur le thème "Conflits Armés et Droit International des Droits de l'Homme", la Fondation René Cassin a organisé au Pavillon Joséphine de Strasbourg, une conférence publique ouverte aux participants et non participants de cette session annuelle. Le sujet abordé portait sur les violences sexuelles en période de conflits armés et était animé par Céline Bardet, Juriste Internationale, Consultante et Auteur et modéré par Jean-Paul Costa, Président de la Fondation et Sébastien Touzé, Directeur de la Fondation. Cette conférence était suivie d'un débat avec le public et d'un cocktail.

 

 

 

3 - 21 Juillet 2017

48ème session annuelle d'enseignement

 

Santé et Droit International des Droits de l'Homme

 

La 48ème session annuelle d'enseignement de la Fondation René Cassin portera sur le thème Santé et droit international des droits de l'homme

 

Prolongation de la date limite des inscriptions : 31 mai 2017

Procédure de demande de visa : Attention, les délais pour l'obtention du visa peuvent être longs

Admission et inscription


Pour s’inscrire, le candidat doit :

  • Maîtriser l’anglais et le français, les deux langues officielles de la session afin de pouvoir suivre l’intégralité des enseignements et des débats. Aucune traduction simultanée n’est organisée.
  • Etre titulaire d’un diplôme universitaire sanctionnant quatre années d’études (maitrise, master 1 ou équivalent) ou justifier, à titre exceptionnel, par une attestation, d’une expérience approfondie dans la pratique des droits de l’homme, acquise dans une organisation gouvernementale, intergouvernementale ou non gouvernementale – ou expérience comparable

Frais d’inscription : 820 Euros – hors frais d’hébergement, restauration et déplacement.

Paiement en ligne ou sur place (voir le formulaire d’inscription)

L'inscription ne sera prise en compte qu'après le paiement de 200 euros d'arrhes, somme déduite du montant total des frais d'inscription. Les frais liés au déplacement et au logement sont entièrement à la charge du participant.


La demande doit se faire uniquement en ligne via le formulaire d'inscription et doit impérativement comporter :

  • Un cv
  • Une copie du dernier diplôme universitaire
  • Une photo

 

​Admission

L’admission est faite sur examen des dossiers par un Comité de Sélection – sous la responsabilité du Directeur de la Fondation.

  • La lettre d’admission est envoyée par courriel et courrier postal
  • L’inscription est définitive après le versement d’arrhes de 200 Euros – somme non remboursable et déduite des frais d’inscription

Pour la prochaine session la demande d’admission complète doit parvenir à la Fondation avant le 31 mai 2017


Aide financière

Une aide financière partielle peut être obtenue afin de couvrir une partie des frais d’inscription. Pour déposer une demande d’aide financière, il faut joindre à la demande d’admission :

  • Une lettre de motivation
  • Une lettre de recommandation


Un comité d’attribution des bourses examine les demandes en donnant la priorité aux candidats venant des pays en développement.

 

Avant toute inscription, merci de lire attentivement la brochure de présentation de la session annuelle d'enseignement


 

 

Documents à consulter ou à télécharger :

 

Affiche

 

Programme

 

Brochure

 

FR / UK

 

INSCRIPTION Lire la suite

 

 

 

Sessions précédentes

 

2016

 

2015

 

2014

 

 

 

EN CE MOMENT

Colloque annuel de la Fondation

Droit international et européen des droits de l’Homme et Bioéthique - 1 et 2 juin 2017 à Bordeaux
Lire la suite
Voir les autres actus

 

 

 

 

ÉVÉNEMENTS

48ème session annuelle d'enseignement

La 48ème session annuelle d'enseignement de la Fondation René Cassin portera sur le thème Santé et droit international des droits de l'homme
Voir les autres événements

 

Suivez-nous !

 

IIDH - Institut international des droits de l'Homme - Fondation René Cassin sur Facebook IIDH - Institut international des droits de l'Homme - Fondation René Cassin sur Twitter IIDH - Institut international des droits de l'Homme - Fondation René Cassin sur Google+

Newsletter

 

Abonnez-vous à notre newsletter

 

Paiement en ligne

 

S'inscrire / Mon compte